Préparation – début de Saint Jacques de Compostelle de Voiron – part 2

Ah! La nuit a été froide… Mais genre bien bien froide! J’avais mon petit duvet décathlon… Mais quelle idée!! Mais quelle idée je te jure!

J’ai eu froid toute la nuit. Je me lève tôt pour aller déjeuner au soleil du matin sur les hauteurs d’Oyeu. Pas de soucis ce matin, le temps se dégage et tout dégèle. Des dimanches matins bien agréables, comme on les aime.

Les oiseaux gazouillent, les animaux se réveillent tranquillement, les voitures restent au garage pendant que tout le monde fait la grasse matinée… tout le monde? Mais non… Les chasseurs sont là. Aaah! Ces bons vieux gilets orange et ces fusils sur l’épaule! Leurs chiens aboient déjà alors qu’il n’y a aucune trace d’animaux en vue. Juste histoire de s’échauffer la voix peut-être? Normal…

D’autres sont aussi bien matinaux! Et en plus ils utilisent le « camino »! Pas mécontent d’arriver sur le vrai GR65, juste après Oyeu, j’observe attentivement ce panneau indiquant « Saint Jacques-de-Compostelle » à des milliers de kilomètres de là. J’ai comme des petites voix dans mon cœur qui me disent « Ça y est! L’aventure est là! ». Le village juste au dessus sur la panneau s’appelle Rome à 2,6km, dans la même direction! J’ai bien cru à une blague, mais non c’est bien vrai!

lpgo_bal-_jacq

À peine ai-je fais 500 mètres qu’une dizaine de quads me dépassent pleins de boue, de poussière et de pétrole. Vive les sports de loisirs…

Je continue et mange à la fin du chemin du crêt qui m’offre une vue imprenable sur la plaine de Bièvre et le soleil me réchauffe et recharge mes batteries (au sens littéral). Je prends mon repas de midi ici et me repose une bonne partie de l’après-midi. Je descends vers les 13h sur le Grand-Lemps où m’attend dans la salle des fêtes une présentation d’artistes et d’artisans de la région.

171110-081102-exposition-arts-et-saveurs-2017-au-grand-lemps

J’y suis resté toute l’après-midi et j’ai pu discuter avec Didier, un grand gaillard, noir et chauve, mettant l’ambiance dans tout le salon. Tous les sujets y sont passés : mes origines, mon voyage, mes envies, ce que j’aime, etc… Et lui aussi, je connais tout de sa famille, de ses amis, des potins du coin, etc… bref, une bonne après-midi bien rigolote avant de prendre le train pour revenir sur Voiron. Mon genou étant en compote après la descente jusqu’au Grand-Lemps j’ai apprécié de farnienter jusqu’à la fin de journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s