Préparation – début de Saint Jacques de Compostelle de Voiron – part 1

Et voilà! On est enfin le weekend! Je m’étais dit toute la semaine : « Ah! Il faut quand même que j’essaie de sortir et me balader un peu! J’aimerai au moins tester la première partie de Saint Jacques de Compostelle en partant de Voiron. »

Et bien nous y voilà! Le samedi matin devant la maison….Oh non… la pluie! Bon, attendons une accalmie, nous avons tout le temps notre sac est prêt, je devrai pouvoir au moins tester tout ça. En plus, ces derniers jours le temps a été plus clément, il a fait plus chaud, plus beau et … et… et… il a fallut qu’il pleuve ce weekend! Quelle idée!

Bon, déjeuner rapide! Et aller! Une éclaircie, j’y vais!

Départ de la maison pour rejoindre le GR65 au niveau d’Oyeu. Le temps est humide, mais la vue est quand même bien dégagée. Je reste tout de même prêt à sortir mon grand pancho au cas où.

Arrivé en haut de la zone des Blanchisseries, après la Garenne, je me repose un peu pour réajuster mes bâtons sous un petit préau fait pour les randonneurs. Une petite pluie fine commence à s’installer… hum… ça n’arrange pas mes affaires… Oh! Le soleil est juste devant moi! Direction Chirens. Je suis les petits stickers bleus avec le coquillage en jaune à l’intérieur. Pratique et positionné au bon endroit, on se dirait dans un jeu de piste.

Arrivé au stade de Chirens et après moulte détours avant d’arriver au Petit Souillet, je me pose pour goûter… bientôt 16h! Ça va être difficile d’arriver près des Combes de la Vigne avant le coucher du soleil.

Plan Bois, le village qui se trouve après avoir traversé la grande route qui monte à Charavines. On la traverse dans le gorge au niveau d’un village un peu en pente, Le Guillermet. Je m’arrête à la fontaine du village. Un choix s’impose est-ce que je continue ou est-ce que je m’arrête à ce village proche des habitations? Si je continue il va falloir que je m’éclaire à la frontale… Mais au moins je serai au calme….

Bon! Allez! Je continue!

Arrivé au lieu de bivouac, je monte la tente au bord de l’eau sous un arbre pour éviter la rosée, tout en vérifiant bien qu’il n’y ait pas de branche morte au dessus… Rah! La lampe éclaire rien! C’est frustrant, il faudra que j’en achète une plus puissante. Bon, tente montée, duvet déplié, vêtement rangé et dents brossées, pfui! Je peux enfin me reposer et lire un petit livre…

Mais? C’est quoi ce bruit? Ouverture de tente, un tout petit peu pour pas qu’on me voit. Ma lampe est bien éteinte? Ah oui, … mais que font des quads à cette heure là!! Ah… bon il n’est que 19h après tout… Mais bon! ÇA FAIT FLIPPER! Leur bruit, leurs phares. Ils sont trois, je suis tout seul, le compte est bon! Enfin, est…bref! Mais… en plus ils font demi-tour au village au fond là bas, après les étangs? … Ils reviennent….gloups…

Bon et bien plus de peur que … de peur en fait. Tout simplement par une imagination débordante! Pierre, va falloir faire des efforts de self-control. Sûrement en voyage! Bonne nuit!

Suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s