Vercors – Premier jour

La marche a été longue. J’ai fait beaucoup de kilomètres. En tout cas beaucoup plus que ce je pensais faire

Je suis donc parti de Villard-de-Lans vers 8h30 pour arriver à 10h sur Corrençons. Marche super sympa pour mettre en jambe. Avec quelques passages dans les pistes et les villages de ski d’hiver. Passage près de la fontaine à la marmotte sculptée. Bien sympa!

Après une pause sur Corrençon où j’ai réparti ma nourriture, j’ai rapidement repris le chemin au niveau du golf où se trouvait la dernière fontaine avant les 30 prochains kilomètres.

Je pensais normalement dormir le soir à la Cabane des Carrettes, mais au final c’est là bas que j’ai mangé le midi. J’avais donc une demi-journée d’avance.
N’ayant pas l’envie de faire une sieste, je me suis lancé l’idée de marcher jusqu’à ce que je ne vois plus le soleil. Chose que j’ai faite, non sans stress…

Après être passé dans un grand champ, désert avec une seule cabane fermée en son centre, la Darbounouse, je dois monter dans une sorte de gouttière, le Canyon des Erges. Ce canyon va énormément jouer sur mon moral. Le soleil diminue et aucun lieu pour poser la tente est en vue. Les heures s’engrangent, le soleil diminue et impossible de s’arrêter pour poser la tente sur les falaises qui m’entourent. Le stress monte, je ne vois bientôt plus ou je vais mettre les pieds. À chaque petit col je me dis: « Juste après, il y a un espace. » Mais il me faut pousser encore plus loin.

Au bout de 2h de montée à 200 mètres de dénivelé positif, je trouve enfin un espace dégagé et plat proche des ruines du Tivolet. Le soleil est déjà couché, je monte la tente à la lueur de la journée tombante.

Le dîner préparé, je m’assoie et contemple la nature…oh…non…des hurlements de loups! À 300m un peu plus haut dans les pierres au-dessus de ma tente…j’avale rapidement mon repas et m’enferme dans ma chambre. Je ne demande pas mon reste. Leurs hurlements me font peur. Les vieux mâles commencent à grogner et les autres suivent. Ils sont bien une bonne quinzaine. Les louveteaux ont l’air mignon avec leur petits glapissements, mais la meute est là derrière.

Je m’endors pas rassuré du tout en pensant très fort : « Les loups ont peur des hommes! »

…Suite deuxième jour

2 réflexions sur “Vercors – Premier jour

  1. J’essaierai de tenir le plus à jour possible! Je ferai en fonction des réseaux que je trouverai en route! 🙂

    J'aime

  2. Tu vas te forger un sacré mental après une telle expérience… Je suis fière de toi!
    En vivant tes péripéties par procuration, j’espère que ça va me renforcer ! 😉 (J’en suis certaine)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s